• Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • LinkedIn - Gris Cercle

Copyright © 2019 | Empowerment Foundation | info(at)empowerment.foundation

Comment continuer à manger de la viande sans détruire la planète et tuer plein de monde


Sur toute la chaîne de valeur qui va du champ à l'assiette, de nombreuses technologies s'immiscent pour modifier la manière dont nous produisons, transformons, achetons et produisons les aliments. Nous nous penchons ici sur l'avenir qu'elles nous proposent.

Comme Christian Nils Schwab (EPFL) lors du Dîner du futur, le cofondateur et directeur du Good Food Institute (GFI) Bruce Friedrich insiste sur la nécessité de supprimer de notre alimentation la viande... issue d’élevages, dans un Ted Talk qui vient d’être publié.


Pourquoi est-ce important ?

Non seulement pour préserver le climat, mais aussi pour enrayer le développement de la résistance aux antibiotiques dont les conséquences pourraient s'avérer catastrophiques: "En 2018 rien qu'en Amérique du Nord, des dizaines de milliers de personnes sont mortes, infectées par des superbactéries résistantes aux antibiotiques. En 2050, ce nombre atteindra 10 millions par an dans le monde", alerte le chercheur.


Des solutions ?

Oui. Et pas seulement une injonction à tous devenir végétariens.

La première : faire de la viande à partir de plantes, des steaks à partir de protéines végétales, et qui ont vraiment le goût de viande comme cela semble être le cas de l’Impossible Whopper.

La seconde : faire de la viande animale proprement dite à partir de cellules cultivées en incubateurs et non pas à partir d’animaux.


Charles Foucault-Dumas

Directeur - Empowerment Foundation

charles@empowerment.foundation


Texte écrit en écoutant:

All that meat and no potatoes

de Louis Armstrong