Rechercher

Pourquoi ne pas avoir intégré les garçons dans votre Girls leadership camp? par Leila Delarive



Ce n’est pas faux.


Nous aurions pu intituler ce camp “youth leadership camp”.


Distinguer une activité, une action à raison du genre ne devrait plus être au 21ème siècle.


Pourtant, le fossé est important pour assurer une société dans laquelle les femmes pourraient décider de jouer un rôle de leader et permettre ainsi l’émergence de nouvelles valeurs auxquelles la majorité pourrait se rallier.


Notre constat est que beaucoup trop de femmes, de jeunes filles se retirent lorsqu’il s’agit de prendre une position dirigeante, de mener une équipe, de se lancer dans une carrière tout simplement au profit d’une vie de famille équilibrée. De tels choix ne devraient plus se poser. Chaque individu, homme ou femme, devrait simplement inspirer d’autres et fédérer autour d’une vision commune pour mieux co-créer le futur.


L’Empowerment Foundation a ainsi initié cet été le “Girls leadership camp” destiné aux jeunes filles de 15 à 17 ans.


Une semaine en pleine nature à la Vallée de Joux pour réfléchir, agir et faire émerger les qualités de leaders dont les participantes peuvent bénéficier pour la suite de leurs parcours personnels et professionnels.


Une semaine où nous avons été le témoin de l’épanouissement de ces jeunes femmes grâce à des rencontres avec d’autres femmes au parcours inspirant. C’est ainsi que Jaeger LeCoultre, sa CEO Catherine Alix-Renier et d’autres collègues féminines cadres ont reçu nos onze jeune filles à la manufacture, pour échanger sur leurs carrières.


Voir onze jeunes femmes se transformer à travers des activités qui font appel à leur leadership naturel - horsemanship, préparation mentale à des sports de haut niveau, prise de parole en public, a été une expérience inoubliable pour moi aussi.


Et être le témoin de leur vision du futur, avec l’envie de s’affirmer et de se réaliser à travers leur vision.

Je suis fière de cette jeunesse pleine de ressources et résiliente.


Je suis convaincue de l’impact positif de semaines comme celle que nous venons de vivre à la Vallée de Joux. C’est ainsi que nous renouvellerons l’expérience l’année prochaine. Et espérons les années à venir!

Je remercie du fond du cœur toutes celles et ceux qui ont permis à cette semaine d’avoir lieu, à commencer par Céline Renaud, qui nous a fait découvrir cette si belle région, Myriam Matouschek qui a initié notre groupe à la nourriture végétarienne, Renaud Braouezec, Olivier Cheuwa, Maude Valceschini, Guillaume Pellet-Bourgeois et Myret Zaki.


Mes sincères remerciements vont aussi à mes acolytes du bureau de l’Empowerment Foundation, Samira Marquis, Katia Elkaim et Jerôme Berthier. Vous avez comme toujours contribué à la réussite de cette action.


Un immense merci pour le soutien de la manufacture Jaeger-LeCoultre, qui nous aide à rendre cette initiative accessible au plus grand nombre.

Enfin, à ces onze belles fleurs que j’ai vu s'ouvrir, vous êtes parées pour vous épanouir et devenir qui vous avez envie d’être pour inspirer celles et ceux qui croiseront votre chemin.



Logo Header.png