top of page
Rechercher

Un très bon anniversaire, c’est garanti ! par Nigel Roth

Dernière mise à jour : 2 mars 2021



Laissez-moi vous transporter quelques années plus tôt, en 2014.

Ce n'était pas une année particulièrement réjouissante, à moins que vous ne soyez devenu fièrement citoyen de la nouvelle République populaire de Donetsk, l'une des nations (à moitié reconnue seulement) les plus récentes à avoir émergé des retombées de la fin de l'Union soviétique.

Pendant que les Donetskiens discutaient de la couleur de leur passeport, et s'ils avaient assez de stéroïdes pour relever le défi olympique, Victor Argonov, à quelques kilomètres de là, nous assurait à tous un avenir très heureux, en appliquant les principes de l'hédodynamique.

L'hédodynamique, si vous ne le savez pas, est une discipline scientifique qui utilise les neurosciences pour mettre en évidence les "principes du plaisir", ou les changements neuronaux, qui sont en corrélation avec ce sentiment d'euphorie que vous avez probablement ressenti avant de commencer à lire cet article.

L'essence du travail d'Argonov est de permettre aux humains de demain d'utiliser l'hédodynamique pour s’autoprogrammer afin de ne faire que les choses qui les rendent heureux et éviter, autant que faire se peut, celles qui ont l'effet inverse.

Nous pourrions ensuite identifier les composants nécessaires à nous amener au Nirvana.

Bien sûr, cela ne répond pas encore à la question de savoir si nous sommes vraiment heureux. Le problème a toujours été de savoir comment mesurer le bonheur, et ce serpent de mer occupe l'esprit des philosophes et des scientifiques depuis des siècles.