Une vie ininterrompue Nigel Roth



En 1929, un film érotique révolutionnaire fut tourné en Tchécoslovaquie.

Il s'agissait d'un mélodrame muet intitulé Erotikon, basé sur un scénario de l'écrivain tchèque d'avant-garde Vítězslav Nezval. Il fut réalisé par Augustin "Gustav" Otokar Jan Machaty, qui enchaîna avec un second film « Ecstasy ».

Ce second film eut encore plus de succès que le premier. Il fut co-écrit par Jacques Koerpel, Frantisek, Robert Horky et par Gustav Machaty lui-même.

Ecstasy avait la particularité d’avoir été tourné en trois langues, Tchèque, Français et Allemand, Machaty ayant été inspiré par le sommet géolinguistique auquel il avait participé en 1933.

C’est l'histoire d'une femme qui quitte un mari plus âgé pour la virilité et la passion d'un jeune ingénieur. On pense d’ailleurs qu’il s’agit du premier film non pornographique à montrer des rapports sexuels et l'orgasme féminin. Il fit donc sensation de ce fait.

Il y avait trois acteurs principaux : Aribert Mog, membre de l'Organisation de la cellule industrielle nationale-socialiste, mort au combat sur le front de l'Est en 1940, l'étonnamment versatile Croate Zvonimir Rogoz, qui joua durant sa vie en allemand, croate, slovène, tchèque ou encore slovaque, au cours d'une carrière stupéfiante de quatre-vingt-un ans, et une actrice appelée Hedwig Eva Maria Kiesler, plus connue sous le nom d’Hedy Lamarr.

Et, si vous lisez cette histoire sur un appareil connecté en WiFi ou Bluetooth, vous seriez bien inspirés de lever votre Tirolerhut en l’honneur de Lamarr.

En tant qu’actrice et productrice viennoise, Lamarr est bien connue et aimée mais comme inventrice, elle a été quelque peu négligée. Saviez-vous qu’Hedy Lamarr avait créé un comprimé soluble de boisson gazeuse et travaillé à l'amélioration des feux de circulation quand elle ne repensait les ailes des avions de son partenaire de l'époque, Howard Hughes ?

Mais sa plus importante innovation fut un signal radio qui ne pouvait être ni suivi, ni perturbé, ce qu'elle et son co-développeur, George Antheil, appelèrent un signal à évasion de fréquence, que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de technique à étalement de spectre.

Le concept est basé sur la division d’un signal sur plusieurs fréquences différentes et sur le changement continu de la porteuse, de sorte que tout "brouillage" du signal n'est que momentané et ne permet pas de déclencher une torpille radio-commandée vers Miami Beach.

Ensemble, ils créèrent un dispositif fonctionnel en synchronisant un mécanisme de piano à queue avec les signaux radio sortants, dans le but d'aider les missiles radio-guidés de la marine à maintenir leur cap pendant la Seconde Guerre mondiale.

Leur invention fut brevetée en 1942, mais parce que la marine américaine ne prenait pas en considération les inventions de tiers (sauf la voile, les marins, les navires, les gouvernails, les quilles, les moteurs marins, les compas, les sextants, les hardtack, bref, des trucs comme ça), l’invention de Lamarr n'a pas été reprise pendant plus de vingt ans, à tout le moins jusqu’à la crise des missiles de Cuba qui a changé la façon de penser de la marine américaine, au moins cette fois-là.

L'idée de Lamarr est toujours aussi pertinente aujourd'hui. Les méthodes à étalement de spectre sont utilisées dans les technologies WiFi et Bluetooth pour assurer une connexion continue et ininterrompue de votre précieux smartphone. Il aura fallu cinquante-cinq ans, soit jusqu’en 1997, pour que cette inventrice de génie perçoive enfin une compensation financière pour son brevet, par une société canadienne qui commercialisait des technologies innovantes. Il se trouve que cette même année, le WiFi fut lancé.

Après plusieurs décennies de querelles familiales, de mariages ratés (six au total), de désaccords et de poursuites judiciaires, Hedy Lamarr a fini aussi solitaire qu'Howard Hughes, qu'elle n'a pas épousé.

Vers la fin de sa vie, elle ne voyait que rarement un autre être humain, se contentant presque exclusivement du téléphone pour ses relations sociales, parlant à des amis et des parents, et à des acteurs aussi âgés qu'elle pendant des heures chaque jour.

Sans être interrompue, nous l'espérons.

8 vues

©2020 par Empowerment foundation